Le granulé de bois se veut être le combustible pour chauffage par excellence. Dans la gamme des combustibles pour chauffage, il reste de loin le plus économique et le plus respectueux de l’environnement. Donc, ça y est, vous avez opté pour les granulés de bois. Reste à savoir si votre choix se portera plutôt sur un poêle ou une chaudière. Quelles sont les différences entre les deux systèmes de chauffage ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? Toutes les réponses dans cet article.

Poêle et chaudière à granulés de bois : quelles différences ?


Le poêle et la chaudière à granulés de bois se présentent aujourd’hui comme les deux appareils de chauffage les plus performants en termes de rendement. Si le poêle à granulés de bois peut vous permettre de diviser votre facture de chauffage en deux, la chaudière vous fera bénéficier d’une réduction de 30 % environ. En d’autres termes, l’un comme l’autre est une solution économique.

En effet, la principale différence entre le poêle et la chaudière à granulés de bois réside dans le mode de fonctionnement. Le poêle à granulés de bois (aussi appelée poêle à pellets) est un chauffage d’appoint, tandis que la chaudière à pellets est un système de chauffage central.

Le mode de fonctionnement d’une chaudière à granulés de bois


D’emblée, la chaudière à granulés de bois ressemble à une chaudière à gaz et à fioul. Cet appareil de chauffage est directement connecté au réseau de radiateurs. Il peut également intervenir dans la production d’eau chaude sanitaire.

La plupart des chaudières à granulés de bois s’alimentent de façon automatique via une vis sans fin. En effet, les pellets stockés dans un silo sont reconduits vers une chambre de combustion. La chaleur émanant de ce processus sera ensuite distribuée via le circuit de chauffage central.

Le mode de fonctionnement d’un poêle à pellets


Le poêle à pellets constitue avant tout un complément de chauffage. Pour fonctionner, il n’est nullement nécessaire de le relier au circuit de chauffage central. Comme pour la chaudière à granulés de bois, le rechargement du silo de stockage se fait via une vis sans fin. Pour ce qui est de l’allumage et de l’extinction de l’appareil, ilssont automatisés.

Il faut savoir que le poêle à granulés de bois se décline en plusieurs modèles. On retrouve principalement :

• Les poêles à convection naturelle
• Les modèles canalisables
• Les poêles à convection forcée

Poêle à granulés de bois : ses avantages et ses inconvénients


Avant d’opter pour un poêle à granulés de bois (ou tout autre appareil de chauffage), il est important de connaitre ses points forts et ses points faibles. Et, puisque toutes les poêles à pellets du marché ne se valent pas, il existe des critères de choix à ne surtout pas négliger.

Les avantages et les inconvénients du poêle à granulés de bois


Les spécialistes s’accordent à dire que le poêle à pellets reste le poêle à bois la plus performante. Il offre un excellent rendement, à raison de 30 à 85 % en fonction du modèle. En effet, ce type de chauffage consomme peu d’énergie, pourtant, il est capable de produire une quantité importante de chaleur. De nombreuses personnes apprécient également son côté esthétique et sa facilité d’utilisation. Certains modèles sont totalement autonomes, ce qui réduit l’intervention humaine.

Autre point à aborder : le poêle à granulés de bois coute moins cher. En revanche, il ne permet pas de réchauffer toutes les pièces de la maison. En d’autres termes, sa fonction est assez limitée. On l’installe généralement dans une chambre ou dans le salon.

Choisir un poêle à granulés de bois : les paramètres à considérer


La puissance de l’appareil de chauffage se retrouve en tête de liste des critères à absolument retenir. Il faut que celle-ci soit adaptée à la taille et à la configuration de l’espace où il sera installé. En règle générale, la puissance d’un poêle à pellets varie de 3 à 20 kW.

Pensez également à vérifier la capacité du réservoir. Plus elle sera grande, plus votre équipement gagnera en autonomie. Par exemple, un silo de stockage de 35 kg peut offrir une autonomie de 72 heures.
Les appareils de chauffage portant les mentions NF EN 14785 et CE sont à privilégier. Ils constituent un gage de qualité et de fiabilité.

Chaudière à granulés de bois : les éléments à retenir


Pour beaucoup de ménages, la chaudière à granulés de bois constitue un choix judicieux. Cet équipement de chauffage présente des avantages et des inconvénients. Mais c’est surtout le choix de l’appareil qui importe. Voici des critères qui vous permettront de dénicher une chaudière à la hauteur de vos attentes.

Chaudière à granulés de bois : atouts et faiblesses


Pour chauffer une grande surface, il n’y a pas plus efficace que la chaudière à granulés de bois. Si vous vivez dans une maison spacieuse, elle se présente comme le choix idéal. L’engouement pour cet équipement de chauffage s’explique également par sa performance. Il propose un rendement énergétique allant jusqu’à 90 %. Pourtant, le combustible n’est pas si onéreux. Ce n’est pas tout ! L’alimentation automatique lui confère également un côté pratique, sans oublier qu’il s’agit d’une solution de chauffage écologique.

Le prix de la chaudière à granulés de bois rebute certaines personnes. Mais compte tenu de la performance de l’appareil, le coût semble justifié. Il faut surtout se dire qu’il s’agit d’un investissement à long terme.

Comment trouver la meilleure chaudière à granulés de bois ?


Les chaudières à granulés de bois abondent sur le marché. Si vous tenez à vous offrir un équipement performant, fiable et de qualité, portez votre attention sur les points suivants :

• La puissance de chauffe : elle oscille entre 5 et 20 kW. Vous devez déterminer le nombre de pièces à chauffer ainsi que leurs dimensions. Plus la maison est grande, plus vous aurez besoin d’une chaudière puissante.
• Le rendement global : la performance et le rendement sont étroitement liés. En effet, un rendement élevé vous permettra de réaliser des économies sur votre facture de chauffage.

Entre le poêle et la chaudière à granulés de bois, il n’y a pas de mauvais choix. Il est surtout question d’affinité, de goût et de budget. L’achat d’un chauffage représente un investissement à long terme. Donc, avant tout misez sur la qualité et la performance. Vous disposez désormais de tous les éléments. Maintenant, la balle est dans votre camp.

Derniers articles :

Le granulé de bois se veut être le combustible pour chauffage par excellence. Dans la gamme des combustibles pour chau...
Les montres connectées sont très tendance actuellement. Dernier produit de haute technologie, le dispositif nous procu...
Le tapis de course est un matériel qui permet du faire du sport, et ce, sans quitter les portes de sa maison. Il est co...

Morissot Occasion

Copyright Morissot Occasion